Abonnez-vous à notre newsletter

Merci pour votre inscription !

Salesforce World Tour Paris 2022 - Conférence - Les femmes dans le numérique

Mercredi 30 Mars 2022 - 14h30-14h50

Descodeuses - Souad Boutegrabet, CEO

Interview par Hervé Weber - Salesforce


J'avais mis un petit ❤️ sur mon programme pour ne pas louper la session et visiblement j'étais pas le seul 😅


Alors j'étais debout (salle comble), j'ai pris mon plus beau stylo... et j'ai gratté, gratté déjà parce que ça allait super vite, on voit que le pitch est maitrisé et ça tourne pas autour du pot, le message est clair, direct et assumé !


La conférence comme si vous y étiez... 📣



Descodeuses c'est quoi ?


Chez Descodeuses on forme des femmes de tous milieux, principalement populaires.

Il faut savoir qu'il y a en France 1514 quartiers prioritaires, ça signifie pauvres car le seul critère de définition de ces quartiers est le revenu.

6 millions de personnes qui vivent dans ces quartiers (en zone urbaine et rurale).


Seulement 40% des femmes qui y vivent ont un emploi, un très fort taux de chômage environ 2x plus qu'ailleurs et on va aller chercher les compétences là et les accompagner car il y en a beaucoup.


On les forme et on les accompagne dans leur parcours à Paris, Marseille, Lille. On forme aux métiers qui ont besoin de compétences en Programmation et cyber sécurité.


Ces métiers sont en tension avec une faible représentation des femmes.

Seulement 14% de femmes en France sont codeuses !


Alors on va chercher les femmes habitantes de quartiers, on leur apporte tous les moyens nécessaires pour leur garantir un emploi.


On a une approche en 3 axes :

  • Accompagner

  • Former

  • Placer

La formation DesCodeuses c'est :

  • 1/3 de soft Skills

  • 1/3 de mécénat de compétences

  • 1/3 de Tech skills

Un constat simple


En France on a tendance à orienter les femmes les moins diplômées vers les métiers dits « féminisés »

Or le numérique est l’un des moyens de transformer les trajectoires sociales via l’emploi. Aujourd’hui tout le monde peut appendre à coder.

Simplement il faut pratiquer pratiquer pratiquer !

Aujourd’hui toutes les ressources en ligne existent pour apprendre.

Le métier le plus autodidacte est justement celui de programmeu.r.se !
Donc c’est incroyable de nous dire aujourd’hui qu’il faille sortir d’une école d’ingénieur pour programmer.

C’est faux !


Programmer ça s’apprend et c’est tout le temps.

Et ça les femmes apprenantes chez nous l’ont bien compris.


La vraie question qui se pose est : Comment on peut réduire les inégalités sociales ?


Proposer à des femmes qui sont actuellement au SMIC sur des métiers peu épanouissants de devenir des leaders Tech car le monde en a besoin !

Salesforce annonce la création de 200 000 emplois mais trop souvent on a l'image de la tech avec des hommes, plutôt jeunes, on ne pense pas aux femmes comme levier de compétences alors que ce levier est énorme.


Mais pour que ce soit possible...

On a besoin que les entreprises s’engagent 🥊

Un parcours de sélection très exigeant

Durée de la sélection : 3 mois

Nombre de candidatures : 150

Nombre de places par promo : 16


Comment se déroule la formation ?

La formation est très professionnalisante car on fait intervenir les entreprises dès la sélection.
Les candidates ont plusieurs parcours à faire à 100%, pas à 80 ni à 90% mais bien à 100%.
Ensuite elles peuvent prétendre à passer à l'étape suivante sur la base d'un binôme entreprise / apprenante.
L'idée c'est d'évaluer la capacité de l'apprenante à se projeter, apprendre à apprendre, gérer des projets, ...

A ce moment là, elles sont 30 sélectionnées à qui l'on propose l'approche suivante :

  • 2 mois de remise à niveau (pré-qualification)

  • 1 an de formation intensive temps plein de pratique de programmation, projets, immersion dans les entreprises sous forme de mécénat de compétences

A l'issue de la formation avec une grosse composante professionnelle en entreprise c'est :

  • Un salaire minimum de 2200 euros net soit un gap de 40% par rapport à leur ancien niveau de rémunération !

  • 90% de femmes en CDI

Et très souvent des bonnes surprises pour les employeurs qui se sont engagés dans ces parcours de reconversion ! Ils

Quel est le rôle de l’entreprise dans la réduction de ces inégalités ?


Les apprenantes veulent une entreprise qui a des valeurs, qui soit dans le "Give Back" et la reconnaissance pour que chacune et chacun se sente à sa place.

Chez Salesforce par exemple, on cultive des valeurs de confiance et d'authenticité.


Ces entreprises anglo-saxones ne voient pas une multitude d’échecs mais plutôt une multitude d’apprentissages, un parcours aux multiples expériences !

En France 🇫🇷, trop souvent on stigmatise l'échec et on ne souhaite voir que des parcours tracés depuis le collège avec un bac+5 etc...

Et c'est justement une force que d'avoir des salariés issus de milieux différents, avec des parcours sociaux et professionnels différents.

🥳 Célébrons la différence 🎉 On est plus forts en amenant de la diversité dans l'entreprise
Certaines entreprises limitent l’accès au mécénat de compétences ✋ et c'est dommage car elles se coupent d'un immense vivier de compétences.

Un changement de mentalités au niveau des recruteurs et dirigeants ?

Depuis 4 ans, on participe aux recrutements des entreprises qui recherchent des profils féminins.


Trop souvent, les entreprises veulent des personnes formées, mais ça ce n'est plus possible, il faut accompagner et former en interne.
Alors les entreprises vont chercher dans la reconversion professionnelle.
Peu importe le parcours, les personnes ont un parcours avant la Tech qu’il faut valoriser. On ajoute des compétences Tech et on obtient des super professionnelles.

En regardant dans l'assemblée, Souad lance un appel 📢

Je lance une invitation aux hommes présents afin d’accueillir plus de femmes pour répondre aux besoins sociaux et environnementaux de leurs entreprises :

Achetez le potentiel et formez en interne 💪

Comment on voit les choses à 5 ans ?


D'ici à 5 ans, on aura ouvert 10 espaces de formation aux métiers techniques à Marseille, Lyon Lille, Rennes et dans d'autres régions

L'objectif est de participer à la croissance des entreprises tout en participant à l’inclusion des femmes dans le numérique


📈 = 🙋‍♀️ + 💻


Des Codeuses ? What's next ?


Beaucoup de métiers vont disparaître, et ces métiers sont occupés par des femmes.
Pour répondre aux enjeux de demain, il faut orienter un maximum de femmes au chômage, qui souhaitent être formées.

👉 Et pour ce faire, l’alliance entreprises x écoles x pouvoirs publics c’est LA solution pour créer un cercle vertueux !


Un seul message à retenir pour tous, qu'on soit apprenant.e ou chef.fe d'entreprise


👉 Engagez-vous et engagez nous 👈



Souad Boutegrabet - Founder / CEO @DesCodeuses




186 vues

Posts similaires

Voir tout