Abonnez-vous à notre newsletter

Merci pour votre inscription !

Salesforce Industries - A chaque secteur d’activité sa solution sur-mesure !

Salesforce Industries -A chaque secteur d’activité sa solution sur-mesure !

Vlocity, Digital Interaction Platform, Salesforce Industries, Omnistudio…difficile de s’y retrouver avec des noms qui changent tous les 6 mois 😁


Chaque secteur d’activité à ses propres codes, ses propres contraintes et vendre des assurances, ce n’est pas vendre des parfums ni même des voitures.

Les processus métier sont différents pour chaque client donc des objets spécifiques doivent être ajoutés au modèle standard, et les automatismes adaptés au secteur d’activité.

Plusieurs façons de faire :

  1. 🤯 On paramètre, configure, code tout à la main et on réinvente chaque processus déjà implémenté par des dizaines d’entreprises avant nous 😡 (au risque de faire fausse route et de ralentir / planter le projet)

  2. 😀 On utilise un ou plusieurs accélérateurs 👍 et on gagne du temps, de l’argent et un client satisfait

Salesforce Industries : à chaque secteur sa solution


C’est pourquoi Salesforce a développé des produits propres aux secteurs d’activités tels que :

  • Financial Service Cloud pour les banques et assurances

  • Consumer Goods Cloud pour la distribution

  • Manufacturing Cloud pour l’industrie, etc….

Aujourd’hui Salesforce Industries regroupe près de 15 solutions pour adresser ces différents besoins.

Ensuite, on ajoute la couche Vlocity


Aujourd’hui embarqué dans Salesforce Industries (et renommé en tant que tel), Vlocity propose des accélérateurs intégrant des fonctionnalités (omnicanales par nature) pour les grandes entreprises de 4 secteurs spécifiques :

  • Communication & Media

  • Energy & Utilities

  • Health

  • Insurance

Un gain de temps considérable avec une solution clés 🔑 en mains et un délai ⏰ de mise en oeuvre ultra-rapide plutôt que de réinventer la roue sur des standards métier dans la santé ou l’assurance par exemple !

On y retrouve par exemple des processus de commande (order management) ou de création de devis (CPQ) 💵, et bien sûr la suite d’outils OmniStudio.


Mais du coup c’est quoi la différence entre les Clouds Industry et Vlocity? 🤔

A force de renommer les produits et de les inclure les uns aux autres, on s’y perd carrément !


Faisons simple :

  1. Les clouds Industry tels que Financial Service Cloud (FSC) vont fournir une modélisation ainsi qu’un ensemble d’automatismes et composants propres au secteur.

  2. Vlocity va ajouter une couche supplémentaire à FSC (exemple) en gérant tout le cycle de vie des polices d’assurance: administration, devis, bénéficiaires, réclamations…


Omnistudio — Les Lightning⚡️ Flows, mais en mieux 👍 !

L’atout principal de Vlocity reste avant tout OmniStudio !

OmniStudio (précédemment Digital interaction platform, on allait pas échapper à la règle !) s’inscrit dans la suite Einstein Automate ⚙️ qui regroupe l’ensemble des fonctionnalités d’automatisation Salesforce.


Pour les architectes, OmniStudio est composé de 3 couches (layers) 👇


Digital Experience Layer : les FlexCards sont des composants LWC créés uniquement en point-and-click . Les OmnniScripts sont quant à eux des parcours guidés en étapes. Vous aimez créer des écrans avec les Flows ? Alors vous allez adorer ces fonctionnalités. On y retrouve toutes les options des Screen Flows, mais en mieux !


Service Management Layer : Les DataRaptors permettent de requêter les enregistrements, de les transformer et de les sauvegarder (ETL quoi). Les “Interaction Procedures” permettent d’orchestrer les procédures côté serveur (dont les DataRaptors) et d’appeler diverses sources et système.

⚠️ Cette approche dissociée permet une mutualisation et une réutilisation des composants mais elle demandera également une bonne gouvernance globale sans quoi on risquera vite de se retrouver avec un projet ressemblant à un puzzle avec des pièces en double !

Et finalement Developer Experience Layer mettant à disposition les outils pour gérer tout le cycle de développement et de déploiement.


Vous avez donc à disposition tout un ensemble d’outils pour créer des écrans, gérer vos intégrations et manipuler les données, le tout en déclaratif.

Que demander de plus ?!


Ah oui, et si vous voulez ABSOLUMENT coder, sachez qu’il est tout à fait possible de créer des composants LWC que l’on intégrera aux FlexCards, ou des Classes Apex que l’on appellera dans les Integration Procedures.


Sympa tout ça, mais c’est où qu’on démarre ?




Alors si vous voulez démarrer, c’est simple et sans surprise : Trailhead !

  1. Créez une org Omnistudio : https://trailhead.salesforce.com/en/promo/orgs/omnistudiotrails

  2. Suivez le Trail de base : https://trailhead.salesforce.com/fr/content/learn/trails/get-to-know-omnistudio

  3. Et puis le Trail avancé : https://trailhead.salesforce.com/fr/content/learn/trails/build-guided-experiences-with-omnistudio

Dans la plupart des modules, vous avez en plus du Quiz un lien vers des exercices pratiques. Il y en a plus de 20, donc vous avez de quoi faire.


Et côté certification ?


Vous pouvez vous baser exactement sur les mêmes Trails.


Par contre prenez en plus le temps de faire des exercices supplémentaires et de bien vous imprégner des options de chaque élément.


Vous devrez maîtriser la structure des JSON qui sont la base des flux entre les différents composants.

Egalement la manière de référencer les éléments et les différences entre variable, %variable% et [“variable”]


Et finalement, vous avez un guide récapitulatif disponible ici : https://developer.salesforce.com/files/OMS435%20OmniStudio%20Student%20Take%20Home%20Guide%20v1.0.pdf

Comptez 3 jours pour passer les Trails et les exercices pratiques.

J’ai beaucoup aimé apprendre à développer sous Omnistudio. Implémentant sur Salesforce Platform depuis 8 ans, c’était génial de voir quelque chose de totalement différent !
109 vues